Au menu ? Un webinaire par jour dans le cadre de la semaine de la dénutrition

Pour sa 3ᵉ édition, la Semaine nationale de la dénutrition revient en 2022 du 18 au 25 novembre. Partenaire de cet évènement, le Gérontopôle Nouvelle-Aquitaine vous donne rendez-vous pour un programme alléchant ! Chaque jour, du 21 au 25 novembre, venez échanger une heure avec nos intervenants.

Le collectif de lutte contre la Dénutrition organise pour la troisième année consécutive la Semaine de la dénutrition intervenant dans le cadre du Programme National Nutrition Santé porté par le Ministère des Solidarités. Cet événement de santé publique, se tiendra du 18 au 25 novembre.

La lutte contre la dénutrition est un enjeu de santé publique qui touche 2 millions de français dont 25% de plus de 70 ans vivant seuls. En France, 2 millions de personnes sont en situation de dénutrition1, dont 400 000 personnes âgées à domicile2 et 270 000 personnes âgées en Ehpad3

Dans le cadre de cette semaine nationale, le Gérontopôle Nouvelle-Aquitaine, organise cinq webinaires, du 21 au 25 novembre, pour sensibiliser le grand public ainsi que les professionnels de santé et du médico-social aux enjeux de la nutrition de la personne âgée en institution ou à domicile.

Au menu ? Un webinaire par jour autour de l’alimentation des personnes âgées !
>> TÉLÉCHARGER LE PROGRAMME ET DÉCOUVRIR NOS INTERVENANTS <<

Lundi 21 novembre de 13h45 à 14h45 – Comment adapter les textures alimentaires tout en gardant une qualité nutritionnelle ?

Des personnes souffrants de troubles de mastication ou de déglutition, de troubles praxiques ou cognitifs, qu’elles soient âgées ou handicapées peuvent avoir besoin d’une texture modifiée mais cela ne doit pas être aux détriments des besoins nutritionnels. 

Cette alimentation doit permettre de limiter les risques de fausses routes, faciliter la prise alimentaire mais également couvrir les besoins des personnes en énergie, en protéines, en vitamines et oligo-éléments. Les repas doivent apporter une variété dans les préparations, respecter l’équilibre alimentaire, être quantitativement suffisants et gustativement agréables. 

Mardi 22 novembre de 11h30 à 12h30 – Repérer les signes précoces de la dénutrition chez la personne âgée au domicile, pour agir vite et bien !

Manque d’appétit, vêtements trop amples, fatigue chronique… Les premiers signes de la dénutrition, qui touche 4 à 10% des seniors à domicile et 60% des seniors hospitalisés, doivent être pris très au sérieux. Un diagnostic précoce de cette maladie silencieuse est indispensable pour favoriser une prise en charge efficace. 

Ainsi pour les aidants familiaux mais aussi professionnels qui interviennent au domicile, il convient d’avoir accès à certaines informations clés pour prévenir les risques de dénutrition. 

Au menu de ce webinaire : Comment s’alimenter de manière riche et suffisante ? Pourquoi est-il urgent de supprimer toute forme de régime alimentaires chez les seniors, facteurs de dénutrition ? Quel est l’impact d’une bonne hygiène bucco-dentaire ?

Mercredi 23 novembre de 12h à 13h – La perte d’autonomie alimentaire du sujet âgé à domicile : quel impact sur le risque nutritionnel ?

Les difficultés dans les activités liées aux repas (préparation des repas, approvisionnement) sont fréquentes lors de l’avancée en âge. Elles peuvent à la fois résulter d’une diminution des capacités physiques et cognitives, d’un déclin sensoriel ou d’une perte d’envie. 

Face à ces difficultés, la personne âgée s’adapte, modifie son alimentation, réorganise ses tâches ou demande de l’aide. Cette période charnière s’étend généralement sur plusieurs années avant d’arriver parfois à l’incapacité totale.  Si cette situation est bien connue des soignants de gériatrie, elle n’a pourtant été que peu étudiée. La perte d’autonomie alimentaire n’est pas toujours identifiée comme un facteur de risque nutritionnel. 

Jeudi 24 novembre de 11h15 à 12h30 – Impact de la nutrition sur le cerveau dans le contexte du vieillissement

Le vieillissement de la population est associé à une augmentation de la prévalence du déclin cognitif lié à l’âge et de la démence sénile. La nutrition apparaît comme une solution préventive face à ce véritable enjeu de santé publique. 

Vendredi 25 novembre de 11h à 12h – Une restauration organisée, un repas réussi, pour des impacts sur la santé des convives.

Servir un repas adapté, dans un environnement pensé, nécessite de connaître les profils et caractéristiques des personnes accompagnées, souvent fragilisées par l’âge, la maladie ou les situations de handicap.

Le repas peut être abordé sous l’angle technique (gastronomie/bistronomie) ou médical lorsqu’il s’agit de nutrition. A destination de personnes âgées, il interroge nécessairement des références médicales, paramédicales, économiques ou écologiques. 

 

 

Vous souhaitez participer aux webinaires et contribuer à la lutte contre la dénutrition des personnes âgées, n’hésitez plus à vous inscrire !
>> INSCRIPTION << 

Références 

1. Société francophone nutrition clinique et métabolisme.
2. HAS. Stratégie de prise en charge en matière de dénutrition protéino-énergétique chez le sujet âgé. 2007.
3. Quillot D, Thibault R, Bachmann P et al. Traité de nutrition clinique à tous les âges de la vie. SFNEP, 2015.

 

Partager

Ecrivez votre recherche et tapez sur la touche Entrée

Shopping Cart